weighexperts.com
Image default

846.000 euros distribués au quatre sites sélectionnés en Lorraine



La Mission pour la sauvegarde du patrimoine en péril, dite « mission Bern », a dévoilé, lundi 20 décembre, les sommes allouées cette année. En Lorraine, quatre sites historiques sont concernés. 846.000 euros sont répartis entre eux.

Les monuments en péril vont faire peau neuve en Lorraine. La Mission Patrimoine a annoncé officiellement les aides accordées à l’occasion de sa 4ème édition, lundi 20 décembre 2021. Au total, 100 sites ont été sélectionnés dans les départements français. Ces lieux historiques vont recevoir une aide globale de 18.7 millions d’euros. L’an dernier, cette dotation atteignait 15 millions d’euros.

Le projet est porté par Stéphane Bern. Le but est de restaurer les sites les plus meurtris par le temps. La Fondation du patrimoine reversera les aides aux porteurs de projet. Une limite de 300.000 euros pour chaque candidature a été établie.

En Lorraine, quatre sites ont été choisis, un pour chacun des quatre départements. Ils vont se partager 846.000 euros.

En Meurthe-et-Moselle (54), le château de Jaulny est classé Monument Historique. Le site a une couverture dégradée à la charpente. 300.000 euros ont été attribués au château, fondé à la fin du XVe siècle.

Du côté de la Meuse (55), l’abbatiale Saint-Michel se trouve elle aussi dans un état délabré. Les vitraux sont abîmés et le transept sud menace de s’écrouler. La Fondation du patrimoine a décidé d’allouer 115.000 euros pour la bâtisse.

En Moselle (57), à deux pas du Luxembourg, la chapelle du château de Preisch, à Basse-Rentgen, se trouve elle aussi dans un état délicat. Construit en partie au XVIIe siècle, le château dispose d’une belle chapelle du XVIIIe qui nécessite une rénovation urgente de 226.000 euros.

Les Vosgiens (88) disposeront de 205.000 euros pour la restauration d’un ancien atelier de charron, situé dans la commune de Bouxurulles. Les fissures de la façade fragilisent la structure de la bâtisse.

Depuis 2018, la Mission Patrimoine sélectionne chaque année des monuments menacés. Les sommes récoltées proviennent des dotations, mais aussi de la vente des tickets à gratter “Mission Patrimoine” de la Française des Jeux (FDJ). Au total, plus de 70 millions d’euros ont été alloués grâce aux jeux de loterie.

La convention entre l’Etat, la Fondation du patrimoine, gestionnaire des fonds, et la Française des jeux est renouvelée pour trois ans. Le loto du patrimoine sera renouvelé jusqu’en 2024.



Source link

A lire aussi

De Bierne à l’Essex, l’embarquement pour l’enfer de 39 migrants vietnamiens à bord du « camion charnier »

adrien

la direction dément, les syndicats s’inquiètent

adrien

le cri d’alerte d’un éleveur laitier de la Somme

adrien

À Denain, les eaux usées vont être analysées pour détecter la présence de Covid et prévenir la hausse des contaminations

adrien

le port du masque obligatoire dans toutes les communes du département à partir du samedi 6 février

adrien

Il faut sauver Apollon, le daim du village de Lespesses

adrien