weighexperts.com
Image default

5 interpellations pour trafic ou détention de produits stupéfiants, 1,2 kg de cannabis et 2 armes saisies



La police nationale a procédé à une vaste opération de contrôle, le 1er septembre, en marge de la généralisation des amendes forfaitaires.

La police à procédé à une vaste opération de contrôle, mardi 1er septembre dans plusieurs secteurs de Lille, en marge de la généralisation des amendes forfaitaires pour usage de stupéfiants.

« Pour favoriser la mise en œuvre de ce nouveau dispositif, le ministre de l’Intérieur a souhaité que des opérations coordonnées de lutte contre les stupéfiants soient organisées le 1er septembre« , a indiqué la préfecture du Nord dans un communiqué, ce mercredi 2 septembre.a

Cinq interpellations

Dans la métropole lilloise, où cette forfaitisation était déjà en test depuis le 16 juillet, ces opérations se concentraient à Wazemmes, au secteur Faubourg de Béthune-Boulevard de Metz et à Lille Sud, dans les rues Flora-Tristan et Alexandra-David-Néel.

Bilan des opérations : outre les amendes forfaitaires qui ont été dressées, 54 infractions ont été relevées, qui ont mené à 5 interpellations pour trafic ou détention de produits stupéfiants. Par ailleurs, 1,2 kilos de cannabis et deux armes ont été saisis.

Le dispositif d’amendes forfaitaires, généralisé mardi à toute la France, sanctionne l’usage de stupéfiants par une amende de 200 € ; minorée à 150 € et majorée à 450 €, sur le même modèle que les amendes de stationnement. Elles sont constatées par procès verbal électronique mais ne s’applique que si consommateurs interpellés sont majeurs, reconnaissent les faits et possèdent moins de 10 g de cocaïne et 100 g de cannabis.

À l’échelle de toute la France, l’ensemble des opérations menées ce jour-là ont totalisé 73 amendes forfaitaires, 4 kg de cannabis et 12 armes saisies et 33 interpellations.

Darmanin veut des opérations « chaque semaine »

La préfecture du Nord précise qu’une précédente opération, la nuit du 28 août, avait permis à la BAC de Lille d’interpeller trois personnes et de saisir 90 g d’héroïne, 20 g de cocaïne, une arme, des munitions et 3450 € en avoirs, dans une tour de la rue Pierre Loti.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a demandé mercredi à la police et à la gendarmerie de mener « chaque semaine » dans les quartiers dits difficiles des « opérations proactives » pour lutter contre les trafics de stupéfiants. « Chaque semaine, il faut refaire ces opérations« , a ajouté sur France 2 le ministre nordiste pour qui un « ministre de l’Intérieur n’est pas là pour regarder passer les trains« .



Source link

A lire aussi

et si vous aussi vous participiez à la confection de boîtes cadeaux pour les sans-abris

adrien

à la veille d’un rassemblement de 700 militaires, des familles craignent un cluster à la Citadelle de Lille

adrien

quatre bars sanctionnés à Beauvais, un autre à Amiens

adrien

le Grand Est toujours en quête d’identité

adrien

Ludovic Pajot élu maire, Bruay 2ème ville RN du Pas-de-Calais

adrien

des villes font le pari du toutourisme, une politique d’accueil bienveillante

adrien